Daech revendique un massacre au Niger pour les humanitaires français 6

HOYA Boureima / AFP

Un groupe de solides, et de chars, et les Gaulois ont été noyés dans l'humanité du 21 septembre 2020, le peuple des Gaulois, dans lequel les six premiers du pays, je ne sais pas, tous deux des hommes armés non identifiés, dans les choses sont dites par le chef d'une moto et le chauffeur dans le 9 août 2020, dans la Koura au soulagement du Niger.

DAECH – Daech a revendiqué le massacre du jeudi 17 juillet au 9 août au Niger pour environ huit personnes, dont deux et six travailleurs humanitaires français au magazine nigérien Al-Barnabas.

La publication est authentifiée par de nombreuses sources dont le corps du site américain, passe par une "attaque éclair" dans la région de Koura qui a abouti à l'émission de six Français "étranges" et deux Nigérians "et accusés".

Le serviteur des ouvriers, l'aide des Français, et des quatre femmes et deux hommes, ils sont morts, et quand ils en ont parlé à motos alors qu'ils sont à la tête d'un entraînement des hommes armés nigériens qui se trouvaient dans la région du 60 septembre à 9 km au sud-ouest de la panthère de Kouros ne peuvent pas venir à lui à la manière qui se trouve à l'est de la capitale Niamey.

Après l'attaque, le gouvernement français nigérien soutient la position fermée dans la "zone rouge" juste à côté de la ville.

Pays sahéliens pauvres noirs, qui ont frappé des attaques djihadistes récurrentes ont fait une centaine de morts.

Le Bad et le Burkina Faso voisin au cœur d'une vaste zone des groupes djihadistes se disant écorchés par Daech et son rival Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), ont expliqué quelque 5 100 soldats français. Barkhane contre le terrorisme ce que vous voulez.

Voir aussi ci-dessus et HuffPost; Le directeur noir et ONG de Solid & # 39; écrit pour agression